Le diagnostic tombe rapidement et c’est une thrombose

Le diagnostic tombe rapidement et c’est une thrombose

Je suis une femme de 41 ans j ai reçu une seule dose de pfizer car j ai déjà eu le covid. J’avais énormément d’anti corps et je l ai prouvé au médecin du centre de vaccination avec ma prise de sang . Celle ci m a répondu qu’on ne tenait pas compte des anti corps qu’il fallait 1 seule dose quand même car j ai déjà eu le covid. 15h après le vaccin dans la nuit j ai eu une crampe énorme au mollet. La douleur s est calmée puis revenue 4 jours après. Le 5eme jour j ai été de moi même voir un phlébologue car dans la salle d attente de mon généraliste il y avait 13 personnes.

Le diagnostic tombe rapidement et c’est une thrombose. Je précise que je n ai jamais eu de soucis veineux ou autre. La phlébologue me prend les constantes et décide de me faire faire un scanner des poumons sous iode. Je pars à  l’hôpital le plus proche et la le diagnostic tombe embolie bi latérale moyenne. Interdit de me lever le docteur vient me voir appel l ambulance pour que je sois très rapidement transférée dans une autre hôpital. Le docteur est très en colère en me voyant dans cet état et sachant que je n avais aucun antécédent.

Il ne comprend pas qu’on nous force à  nous vacciner. Les personne âgées oui mais pas nous. Je pars à  l hôpital bel air et la soins intensifs réanimation 3 jours. Plusieurs médecins et cardiologues m ont dit vous vous êtes sauvée la vie seule. Faites une pharmacovigilance ou alors on la fait nous.

Cela fait 3 mois et c est très difficile. Fatigue énorme respiration compliquée parfois sans penser aux effets secondaire des traitements. j’ai pour 6 mois de traitements d anticoagulants bas de contention et les décisions seront prise en novembre.

Voila mon témoignage. Avec le covid je suis restée en vie et j’ai faillit mourir du vaccin. Biensur en arrivant a l’hôpital on me disait vous êtes fumeuse non désolée j ai jamais fumée de ma vie. Apres ah la pilule. J ai la même depuis des années sans aucun soucis. Lorsque j ai précisé que c’était 15h après mon vaccin la les cardiologues n ont pas cherché d excuses.

Au jour d aujourd’hui on veut nous faire faire vacciner nos enfants mais comment réussir à  injecter un vaccin comme celui quand vous avez faillit mourir !

La chose la plus dur c est d entendre parler les politiques de nous en nous nommons les 1% de la population qui ont des effets secondaires ou grave. Croyez moi qu’il y a bien plus d un pourcent rien qu’on parlant autour de nous. Et peut de personne sont renseignée pour faire des pharmacovigilance.

Related posts

Depuis peu elle vomit de la salive d’après le service de soins

admin

8 jours après des essoufflements qui commencent avec une forte dyspnée

admin

Crampes, douleurs permanentes

Marie