Décédé chez lui brutalement d’une crise cardiaque

Bonjour,

Mon témoignage concerne le décès de mon beau-père à  l’âge de 78ans des suites de la vaccination COVID.

Il n’avait aucune problème au cœur ni de tension mais souffrait de la maladie d’Alzeihmer. Certes il ne conduisait plus mais il n’était pas grabataire il reconnaissait les siens il jouait encore de la guitare (sa passion) et son humour faisait mouche. Il vivait avec son épouse dans leur maison au Mas d’Azil (09290) et ses journées s’écoulaient au rythme de la musique.

Il a reçu comme son épouse une première injection le 18 janvier 2021 au centre hospitalier des vallées de l’Ariège. Le 28 janvier il ressent les premiers signes inquiétant d’une immense fatigue l’empêchant de marcher.

Aux fins d’un bilan dans le cadre de sa maladie une hospitalisation est prévue de longue date pour le lundi 1er février avec un test PCR négatif effectué le 30 janvier au matin. Il est décédé chez lui brutalement d’une crise cardiaque dans la nuit de samedi au dimanche 31 janvier.

Il n’était pas en stade final d’Alzeihmer et nous restons convaincus son fils et moi-même des effets indésirables de ce poison sur son organisme. Nous avons signalé ce scandale en février 2021 auprès de l’ARS Ariège ainsi que du centre hospitalier intercommunal o๠il avait été vacciné. Ceux-ci nous ont rapidement répondu proposant de nous recontacter pour le premier et une médiation pour le second à  laquelle nous n’avons pas répondu le mal étant déjà  fait ! Nous mettons ces éléments à  votre disposition si besoin.

Vous remerciant par avance et vous souhaitant tout le courage nécessaire dans ce combat.

Related posts

Apres 1 injection elle a eu une bronchite de 4 semaines, règles coupées, et risque de myocardite

Administration

Migraine, douleur tout le corps, poitrine durant plus de 1 mois et demi et grosse fatigue

Administration

J’ai contracté une grosse angine

Administration